Diversification alimentaire bebe
Logo hamstouille

Eczéma et allergie aux protéines de lait de vache

Bébé a de l'eczéma et/ou des troubles digestifs (reflux, régurgitations, constipation, diarrhée, maux de ventre...) ?⁠ Savez-vous que ce sont les principaux symptômes de l'allergie aux protéines de lait de vache (APLV) ?⁠

L’APLV est une forme d’allergie alimentaire qui touche surtout les nourrissons et les enfants de moins de trois ans. Elle doit être distinguée de l’intolérance au lactose qui n’est pas une maladie allergique.⁠
En France, l'APLV touche environ 1 bébé sur 40, ou 1/5 si les parents présentent un terrain allergique !⁠ Mais cette allergie disparaît spontanément chez 80 % des nourrissons touchés, vers l'âge de 1 à 2 ans.⁠
En attendant que l'allergie disparaisse (dans le meilleur des cas) elle ne doit pas être prise à la légère ! Si elle n’est pas traitée, une allergie aux protéines de lait de vache peut provoquer des lésions de l’intestin et diminuer l’absorption des nutriments. Des carences peuvent alors se développer et nuire à la croissance de l’enfant.
De la même manière, l’eczéma doit être pris en charge pour prévenir la fonction barrière de la peau. En effet, une peau abimée par l’eczéma peut devenir poreuse et donc laisser entrer les allergènes de contact et laisser s’échapper l’eau.


Mélina, experte en cosmétologie clean (c’est-à-dire sans « perturbateur endocrinien », « cancérigène » « cancérogène », « allergène » ou « polluant »), et auteure du blog La Famille Tortue a accepté de répondre à mes questions concernant l’eczéma du nourrisson. 

                    


Quand parle-t-on d'eczéma du nourrisson ?
On parle d’eczéma du nourrisson de la naissance à 2 ans.

Comment faire la différence entre eczéma, sécheresse et boutons de chaleur ?
Les boutons de chaleur sont des petits boutons rouges qui disparaissent après un bain frais.
La sécheresse est une plaque de peau qui desquame et qui disparaît après l’application d’une crème hydratante riche.
L’eczéma est caractérisé par une inflammation de la peau, qui s’accompagne de rougeurs, petit boutons, démangeaisons et squames. Les plaques d’eczéma s’intensifient après le bain et ne disparaissent pas après la seule application d’une crème. La peau démange et peut suinter.


Un bébé qui a de l'eczéma en aura-t-il toute sa vie ?
L’eczéma du nourrisson passe bien souvent de lui-même après 2-3 ans car la peau s’épaissit et devient moins sensible aux agressions extérieures.

Comment prévenir l'eczéma dès la naissance ?
Je conseille d’utiliser les bons produits de soin dès la naissance (voir ma liste de produits 100% clean pour la trousse de toilette de bébé).
Il faut ensuite éviter les lessives et adoucissants cracra (voir mon article) et limiter les bains à 1 ou 2 fois par semaine.

 
Quelles peuvent être les causes de l'eczéma (autres qu'un mauvais choix de produits de soin) ?
L’eczéma du nourrisson peut être dû à une allergie alimentaire ou de contact. 
Mais il peut également être héréditaire ou même lié à un stress important pendant la grossesse, l’accouchement ou les premiers jours de vie. Il faut d’ailleurs savoir que la peau et le système nerveux ont la même origine embryonnaire, l’ectoderme. C’est pour cela que notre peau est le reflet de notre état émotionnel.

 
Comment traiter l'eczéma ?
Si la crise est installée, seule la crème à la cortisone soignera l’eczéma, même si ces crèmes ont une composition qui n’est pas clean. Et il faut appliquer la crème plusieurs jours après que la peau soit redevenue lisse en suivant la prescription médicale.
Une fois l’eczéma maîtrisé, il faut utiliser de bons produits hydratants quotidiennement pour éviter de nouvelles crises. J’ai écrit un article pour vous aider à choisir des produits efficaces et 100% clean.


L'eczéma de bébé ne s'en va pas, comment faire ?
Si l’eczéma persiste/revient, il faudra alors chercher la cause (allergie, stress, produits d’hygiène non adapté…etc) avant de conclure que bébé a « seulement » une peau atopique.




Dans le cas où une allergie à la protéine de lait de vache est suspectée ou avérée (grâce à un test), il est nécessaire de supprimer l’allergène de l’alimentation de bébé pendant les premiers mois.

⁠Pour les bébés nourris avec un lait infantile, il « suffit » de choisir une préparation sans lait animal, à base de protéines végétales. Certains professionnels conseillent des laits infantiles à base de lait de vache dans lesquels les protéines ont été « cassées » pour les rendre inactives. Mais je remarque chez les bébés que nous accompagnons que les préparations pour nourrissons à base de protéines de riz sont souvent bien mieux tolérées (au niveau du goût et de la digestion). Et je tiens à préciser qu’il ne faut pas tout mélanger… la plupart des reflux chez les nourrissons sont dues à de mauvaises pratiques qui peuvent parfois être cumulées à l’allergie. Il est indispensable de respecter l’estomac de son bébé en proposant de petites tétées régulièrement dans la journée (les biberons de plus de 150 ml ne devraient pas exister !). Je vous invite donc à lire mes articles sur le reflux et le Paced Bottle Feeding sur mon blog gratuit !

Pour les bébés allaités, il faut exclure les produits laitiers du régime maternel. Parfois l’éviction du lait de vache (sous toutes ses formes – lait, yaourts, fromages, crème…) suffit. Mais certaines mamans doivent également arrêter de consommer les laits de chèvre et brebis (voire même d’autres allergènes) avant de voir une amélioration des symptômes chez bébé. Les effets peuvent être rapides, mais il faut souvent une éviction d’au moins 3 semaines pour que bébé soit réellement guéri.
J’en profite ici pour rappeler que les mamans qui font une éviction de produits laitiers doivent se supplémenter en calcium et vitamine D.

Une ré-introduction des laits animaux pourra se faire progressivement pendant la diversification alimentaire (après 1 an) en suivant un plan bien précis pour augmenter la tolérance et la maintenir ; le but étant que l’enfant puisse consommer quelques produits laitiers en relais de l’allaitement/lait infantile par la suite.
Il existe bien entendu des solutions pour les 20% de bébés qui restent allergiques à la protéine de lait de vache.